Nord-Kivu : trois jours d’accalmie sur les lignes de front à Rutshuru

Une accalmie s’observe sur la ligne de front entre FARDC et les rebelles du M23 et leurs alliés dans les groupements de Kisigari et de Jomba où se sont déroulés les derniers affrontements. Des sources contactées lundi 27 juin dans le territoire de Rutshuru rapportent que les armes se sont tues depuis trois jours.  

Chaque partie conserve ses positions conquises à l’issu des combats. Toutefois, beaucoup de villages sont restés quasiment vidés des leurs habitants, qui ont déjà trouvé refuge ailleurs.   

Des sources coutumières de ces deux groupements signalent des exactions commises à l’encontre de la population civile par les rebelles du M23. Certains déplacés courageux qui tentent de se ravitailler dans leur champ sont victimes des exactions par les rebelles du M23. 

Pendant ce temps, des milliers de déplacés dans les agglomérations situées sur la nationale numéro 2, entre Goma-Rutshuru-Centre, et sur l’axe Rutshuru Jomba-Bunagana vivent des conditions difficiles, précisent les sources de la société civile de Rutshuru. 

Elle en appelle à l’intervention du gouvernement congolais de voir comment garantir la protection des civils en cette période de conflit dans le territoire de Rutshuru. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner