Nord-Kivu : les combats s'intensifient entre les FARDC et M23 à Rutshuru

Les affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23 s'intensifient, depuis tôt ce mardi 21 juin, dans la zone de Bikenge et Ruvumu. Les deux protagonistes s'affrontent vers les limites entre les groupements de Kisigari et Jomba, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Des sources administratives ainsi que de la société civile à Rutshuru indiquent qu’après avoir été repoussés, le lundi 20 juin de Karambi, Kitagoma et Kitovu, groupements Bweza et Busanza, les rebelles du M23 et leurs alliés ont attaqué l’axe sud ce mardi 21 juin.

Ces affrontements qui ont commencé, autour de 23 heures, le lundi, se sont intensifiés entre 2 heures et 3 heures du matin ce mardi. 

Les rebelles M23 ont pris pour cible, les positions FARDC vers Bikenke et Ruvumu sur l’axe Kabaya-Rumangabo, précisent ces sources.  Toute la matinée de ce lundi, des tirs à l’arme entendus dans la zone.

Selon les sources administratives locales, si cette attaque a été repoussée par l’armée, quelques civils trouvés dans la zone auraient été tués par des bombes larguées par les rebelles. 

Des sources coutumières locales indiquent que neuf civils auraient été tués dans la zone de Bikenke, Nkokwe et Bukima, alors que nombreux autres habitants de la zone sont sur le chemin de l’exil.

Ces multiples attaques simultanées, depuis la soirée du dimanche 19 juin des rebelles du m23 contre les positions de l’armée menacent de plus en plus l’axe Matebe-Rwanguba.

Les populations plaident pour des actions urgentes en vue de freiner ces actions des rebelles. 

Du côté de l’armée, il n’y a aucune communication a ce sujet. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner