Kinshasa : début de l'instruction du fond dans l'affaire François Beya

La Haute Cour militaire débute ce mardi 28 juin, l'instruction du fond de l'affaire qui oppose le ministère public à François Beya, ancien conseiller spécial du Chef de l'État en matière de sécurité.  

L'ex-patron du Conseil national de sécurité (CNS) est accusé avec quatre autres policiers et militaires pour complot contre le Chef de l'Etat, offense à celui-ci, incitation des militaires à commettre des actes contraires à la discipline et violation des consignes.  

Selon l'arrêt avant-dire droit rendu par la Haute Cour à sa dernière audience à la prison centrale de Makala, la célérité des audiences a été décidée à raison de trois audiences dès la semaine prochaine.  

Cette semaine, deux audiences sont prévues ce mardi et vendredi prochain à la Haute Cour.  

Mais les prévenus restent réticents quant à la délocalisation des audiences, pour leur sécurité.  

La Haute Cour a décrété le huis clos des audiences, refusant la publicité du procès au motif de secret défense.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner