Eco News : « Blanchi, Vital Kamerhe lorgne la Primature »

Revue de presse du mercredi 29 juin 2022

La rencontre entre le Président Félix-Antoine Tshisekedi et son ancien directeur de cabinet Vital Kamerhe est largement commentée par la presse parue ce mercredi en RDC.

Le Président Félix Tshisekedi et son toujours allié du CACH et ancien directeur de cabinet, Vital Kamerhe, se sont rencontrés mardi 28 juin soir à la Cité de l’Union africaine, après près de deux ans de séparation, rapporte Africanews.

Les deux personnalités ont parlé sous les projecteurs cette fois-ci après une précédente rencontre hors des caméras, révèle le trihebdomadaire

Les retrouvailles ont eu lieu quelques heures après une journée chargée pour Kamerhe, partagé entre le deuil qui a frappé son épouse et la coordination des activités de commémoration de l’an 1 de la mort de son ancien compagnon politique, l’ancien ministre de la Justice Jeannot Mwenze Kongolo, commente le tabloïd.

Le président national du parti UNC avait été condamné en juin 2020 au premier degré avec Samih Jammal, à 20 ans des travaux forcés pour détournement des fonds alloués dans la construction des maisons préfabriquées, qui s’inscrivait dans le cadre du programme des 100 jours du chef de l’État, rappelle Le Journal.

Mais il a été acquitté en appel note L’Avenir  qui fait remarquer que M. Kamerhe a été reçu par la Président de la République, quelques jours seulement après son acquittement par la Cour d’Appel de Kinshasa/ Gombe.

« Quel est le sens de cette audience ? Quels ont été les objectifs de cette rencontre ? Le président de la République prépare-t-il une autre cartouche avant les élections de 2023 ? Kamerhe va-t-il être le nouveau Premier ministre comme ne cessent de l’affirmer les réseaux sociaux ? L’acquittement de Kamerhe va-t-il précipiter le remaniement du Gouvernement Sama Lukonde ? Quel rôle Fatshi donnera-t-il à Kamerhe dans ce contexte de l’agression de la RDC par le Rwanda ? », s’interroge le journal.

Pour La Prospérité, cette rencontre sonne la fin de l’orage et tourne la page sombre. Selon le quotidien, Kamerhe, toujours vital, est revenu dans les bras de Félix-Antoine Tshisekedi, son allié politique les Accords de Nairobi et, même, de depuis bien avant les élections ayant déterminé l’alternance démocratique et la passation pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat, le 24 janvier 2019.

Après son acquittement à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, analyse Eco News, Vital Kamerhe tente de reconquérir de l’espace dans le sillage du Chef de l’Etat, si bien que certains le voient déjà à la Primature, en remplacement du Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

De la prison à la Primature, Kamerhe a tout pour surprendre. Ses entretiens en aparté avec le Président de la République augurent d’un profond bouleversement au sommet de la hiérarchie institutionnelle, conclut le trihebdomadaire.

Allant dans le même sens, Forum des As  titre : « Kamerhe : ça sent la Primature ! ». A voir les chaudes embrassades entre les deux « complices » des accords de Nairobi, qui ont scellé les noces du couple Fashivit à la veille de l’élection présidentielle de 2018, l’on ose croire que le chef de l’Etat balise déjà la voie à Kamerhe pour la Primature, argumente le tabloïd.

Face à la presse le 1er juillet 2021 à Goma, rappelle le journal, Félix Tshisekedi déclarait en effet : «Vital Kamerhe est quelqu’un de sérieux et de correct (…) Je suis convaincu qu’il jouera de nouveau un rôle dans ce pays».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner