Ituri : des miliciens des URDPC/CODECO et FPIC extorquent les civils à Djugu et d’Irumu


Des miliciens des groupes armés URDPC/CODECO et FPIC sont visibles ces derniers jours dans plusieurs entités dans les territoires de Djugu et d’Irumu (Ituri).

Un mouvement des assaillants de la CODECO a été aperçu dans les villages Datule, Penyi et Ezekere dans le secteur de Tatsi, dans le territoire de Djugu.

Plusieurs sources concordantes affirment que ces rebelles circulent avec leurs armes parmi la population.
Ils ont érigé des barrières à chaque entrée et sortie de ces localités où ils perçoivent entre 1000 FC (0.50 USD) et 2000 FC (1 USD) de chaque passant. Dans le petit marché d’Ezekere, ils récoltent des vivres chez des marchands.

Du côté sud d’Irumu cette fois, ce sont des miliciens de la FPIC qui sont visibles dans les localités de Mambelenga et d’autres entités environnantes de Komanda.
Ils exigent de 500 FC (0.25 USD) à 1000 FC (0.50 USD) de chaque habitant et font des patrouilles nocturnes.
Ce qui inquiète la population locale. Au cours d’une réunion du comité territorial de sécurité d’Irumu à laquelle ont pris par des responsables du FPIC, l’Administrateur militaire du territoire d’Irumu a demandé à ces groupes armés de respecter leur engagement pour ne pas saper le processus de paix en cours. La population dit attendre avec impatience la mise en place du Programme de DDRCS

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner