Kananga: environ 118 ménages retournés d’Angola visés dans la remise des intrants agricoles

Environ 118 ménages retournés d’Angola sont visés dans la distribution des intrants agricoles et des volailles avant la fin de ce mois de juillet, à Kananga (Kasaï-Central).

Le coordonnateur de l’ONG Enfant Avenir (ENAV), Pierre Bibombe a fait cette annonce, ce jeudi 30 juin, à Radio Okapi.

Il a levé cette option après avoir noté la situation précaire de ces retournés :

« Nous avons reçu plusieurs alertes de protection qui relevaient la situation de précarité dans laquelle ces retournés étaient en train de vivre. Il y a des femmes qui accouchaient dans leurs maisons et qui ne bénéficiaient pas de services de consultations prénatales ».

Pierre Bibombe a également appelé le gouvernement congolais et d’autres partenaires à voler au secours de ces personnes.

Il fait savoir que ces ménages retournés d’Angola manquent de tout même les moyens de substance.

Ces familles retournées sont estimées à environ 1000 et installés depuis 2019 d’Angola dans le site Nkonko, dans la commune urbano-rurale de la Nganza, à Kananga.

Il faut par ailleurs noter que ces familles ont à maintes reprises été assistées sans qu’elles soient capables de se réinsérer dans la société.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner