Guerre dans l’Est de la RDC: CAFCO fustige le silence de la communauté internationale

Le Cadre de concertation permanent de la femme congolaise (CAFCO) a fustigé, samedi 9 juillet, le silence de la communauté internationale face à la guerre dans l’Est de la RDC.

La présidente provinciale de cette organisation au Kasaï-Oriental, Gertrude Ndaya, a livré cette position dans un point de presse, tenu à Mbuji-Mayi.

« Nous femmes du Kasaï-Oriental, sous l’égide de CAFCO, nous sommes rassemblées ce jour pour condamner le silence de la communauté internationale sur le génocide congolais qui se réalise dans l’Est de la RDC. Dénoncer le complot et le plan machiavélique mis en marche pour la balkanisation de notre pays et pour perpétrer le pillage de nos minerais », a-t-elle déclaré.

Habillées en noire, ces femmes membres du CAFCO ont également condamné le maintien par le Conseil de l’ONU de l’embargo sur l’achat des armes sur la RDC.

« Nous fustigeons la décision du Conseil de sécurité de l’ONU en prolongeant l’embargo sur les armes, privant ainsi la RDC des moyens de défendre son intégrité. Nous compatissons avec nos frères et sœurs de l’Est, la RDC est une, indivisible et le restera à jamais », a ajouté Gertrude Ndaya.

Ces femmes ont affirmé leur soutien indéfectible au commandant suprême des FARDC et de la PNC, et a l’Etat de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Elles ont ensuite réaffirment leur soutien aux FARDC :

« Nous encourageons nos vaillants militaires qui combattent sous le drapeau et le rassurons de notre soutien. Enfin, nous proclamons la victoire de nos vaillants militaires sur les forces du mal ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner