RDC : 7 morts lors d’une attaque des présumés rebelles ADF en pleine ville de Beni

Sept personnes ont été tuées par des présumés ADF dans la nuit de mardi à ce mercredi 13 juillet au quartier Rwangoma dans la commune de Beu dans la ville de Beni. Selon les témoignages recueillis sur place, plusieurs autres civils ont été blessés au cours de cette attaque. L’armée est intervenue pour repousser l’ennemi.

Cette attaque a eu lieu aux environs de 20 heures, heures locales. Selon l’armée, les assaillants seraient venus des collines voisines de Kamirihi et Mamoma avec un pisteur kidnappé dans le même quartier quelques jours avant par ces assaillants.

Pendant leur incursion, ils ont tué par balle six civils, dont une femme, et une autre victime qui a succombé à la suite de ses blessures à l’hôpital.

Un mouvement de la population vers le centre-ville de Beni a été observé cette nuit pendant l’attaque.

Pour le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 grand nord, l’objectif de l’ennemi n’était pas d’attaquer la ville. Mais plutôt de faire diversion aux troupes des FARDC, afin d’organiser une attaque à la prison centrale de Kangbwayi, pour tenter de libérer les leurs qui y sont détenus. Parmi ces derniers figure un financier du groupe rebelle des ADF, arrêté il y a quatre mois par les FARDC.

Cette situation a provoqué la colère des jeunes du quartier, qui voulaient manifester pour protester contre cette énième attaque en pleine ville de Beni et à moins de 2 kilomètres de l'État-major du secteur opérationnel Sokola 1 grand Nord. L’autorité urbaine, l’armée et la police sont intervenues pour calmer les esprits. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner