Masisi : déplacement de la population à la suite des affrontements entre deux factions de Nyatura à Bashali Mukoto

La population du groupement Bashali Mukoto se déplace depuis vendredi 15 juillet, à la suite d’intenses combats entre deux factions Nyatura, à une vingtaine de kilomètres ouest de Kitshanga, dans le territoire de Masisi.

Selon les sources locales, le dissident du chef milicien Jean-Marie Nyatura, accusé d’être proche du M23, occupait plusieurs villages de la zone. A l’issue des affrontements qui ont duré toute la journée du vendredi, Jean-Marie a été délogé de Kivuye, Mpati, Bweru, Kikoghwa et Luhanga.

Si un calme précaire s’observe dans la zone ce samedi, tous ces villages restent vidés des leurs habitants qui ont fui vers Kirumbu et Busumba.

 C’est pour la deuxième fois, cette semaine, que les deux factions dissidentes du groupe armé Nyatura Jean-Marie s’affrontent dans cette partie du territoire de Masisi.

Toute cette partie de la chefferie des Bashali reste dégarnie en militaires FARDC depuis quelques mois déjà, déplorent les sources locales. Celles-ci plaident pour le redéploiement des forces de sécurité nationale pour restaurer l’ordre dans cette zone où seules les Maï-Maï et les Nyatura font la loi. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner