Ituri : 22 ADF tués par l’armée dans le territoire d’Irumu

Vingt-deux rebelles ADF ont été tués et leurs armes récupérées dans les combats qui ont eu lieu le samedi 16 au dimanche 17 juillet dans les affrontements avec les FARDC. Ce bilan est fourni par les responsables des FARDC.

Ces affrontements ont eu lieu dans les villages Monge, Epanza, Otomaber et Ndimo dans la chefferie de Walese Vonkutu (Ituri).

Au cours des combats, huit civils ont également été tués, indiquent les sources de la société civile locale.

Plusieurs maisons ont également été incendiées par ces rebelles.

Le samedi 16 juillet dans la soirée, les rebelles des ADF chassés de la localité d’Epanza se sont réorganisés dans le centre d’Otomaber en tirant plusieurs coups de feu pour terroriser la population.

Ils ont abattu deux civils avant de se livrer aux actes de pillages et d’incendier de leurs habitations.

L’armée est intervenue quelques heures pour empêcher ces exactions et réussi à le repousser loin de cette zone. Presque tout l’après-midi de dimanche des tirs des tirs à l’arme lourde étaient entendus vers la colline Monge à une vingtaine de kilomètres du village Idoho sur l’axe Komanda-Luna où ces rebelles se sont réorganisés.

Ces combats ont poussé de nombreux habitants dont des retournés à se réfugier vers les camps des militaires qui contrôlent cette zone.

L’armée appelle la population à renforcer la collaboration avec les forces de l’ordre pour en finir avec ce groupe armé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner