RDC : des motocyclistes accusés de provoquer des accidents et de se faire justice

Les motocyclistes communément appelée Wewa trainent une réputation de violence pour s’être faits justice à plusieurs reprises après des incidents routiers avec des conducteurs d’autres véhicules en RDC.

La moto qui a envahi le secteur de transport en commun depuis quelques années est un moyen de transport très prisé qui facilite le déplacement dans les coins du pays considérés enclavés ou jugés impraticables par les conducteurs des véhicules.

Malgré cet aspect positif, les taxis-motos sont à la base de nombreux accidents.  Selon la Commission nationale de prévention routière (CNPR), plus de 60% des accidents au pays impliquent des conducteurs de taxi-moto à cause du manque d’expérience de certains motocyclistes, du  non-respect du code de la route et du  manque des voies appropriées pour la circulation de ces engins.

Questions :

-Quelle analyse faire de cette situation ?

-Comment mettre de l’ordre dans ce secteur ?

Invités :

-Robert Matalatala Kanombi, président de la Commission nationale de la prévention routière (CNPR).    

-Freddy Kamanda Wa Kamanda, secrétaire général de l’Association national de motocyclistes et mobilisateurs de la RDC (ANAMMO).

-Vale Manga, Expert en sécurité routière et en transport multimodal.

/sites/default/files/2022-07/19072022-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner