Ouverture du 22ème sommet ordinaire des chefs d'Etat de l'EAC à Arusha

Le XXIIe sommet ordinaire des chefs d’Etat de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC) s’ouvre jeudi 21 juillet à Arusha en Tanzanie.

La RDC est représentée par son Premier ministre Sama Lukonde. Ces assises vont principalement aborder la question de la situation qui prévaut dans l’Est de la RDC, notamment l'agression des terroristes du M23, qui opèrent sous couvert du Rwanda, à en croire Kinshasa. 

D'après le programme de ce sommet qui va se clôturer le vendredi 22 juillet, les Chefs d'Etats devront aussi aborder la question de l'opérationnalisation de la force régionale de l'EAC en RDC.

En effet, les pays regroupés au sein de cette Communauté ont vocation de mutualiser les efforts en faveur de la paix et de la sécurité dans la sous-région.

Les dirigeants d'Afrique de l'Est au chevet lundi de l'est de la RDC

Des questions d'ordre économique seront aussi abordées, en l'occurrence la zone de libre-échange de l'EAC qui prône la libre circulation des biens et des personnes ou encore l'union douanière.

Des matières liées à l'organisation interne de cette communauté seront également examinées. 

Ce XXIIe sommet intervient au lendemain de l'adhésion officielle de la République démocratique du Congo à l'EAC. Cette adhésion a été officialisée le 11 juillet, à travers le dépôt, par le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, des instruments de ratification du traité instituant la Communauté.  

Les États membres avaient déjà accepté la RDC depuis le mois d’avril dernier au sein de l'EAC. 

L'EAC est une organisation régionale créée dans sa forme actuelle depuis les années 2000. Elle est composée de sept pays de l'Afrique de l'Est comprenant le Burundi, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner