Jean-Jacques Mbungani : « Neuf zones de santé dans la ville de Kinshasa font déjà de la gratuité de l’accouchement »

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani Mbanda a affirmé samedi 23 juillet que 9 zones de santé dans la ville province de Kinshasa font déjà de la gratuité de l’accouchement et des consultations prénatales et post natales.

Il l’a dit à l’issue d’une descente sur terrain qui visait à s’assurer que les femmes et les nouveau-nés de la ville de Kinshasa bénéficieront de l’accès gratuit aux soins prénataux, aux accouchements, soins postnataux de qualité.

« Aujourd’hui, nous  avons tenu à visiter toutes les structures sanitaires de Kinshasa Est qui contribuent à la gratuité de l’accouchement ainsi que les consultations prénatales et post-natales. Vous savez que depuis le 30 juin, le Chef de l’Etat a promis à la population congolaise, en commençant par Kinshasa, la gratuité de l’accouchement ainsi que des consultations avant la naissance et après la naissance. Aujourd’hui, nous sommes venus faire l’état des lieux. Nous avons constaté que 9 zones de santé dans la ville province de Kinshasa font déjà de la gratuité de l’accouchement et des consultations prénatales et post natales. Nous avons commencé par les hôpitaux de la Tshangu», a souligné le ministre Jean-Jacques Mbungani.

L’une des femmes qui a témoigné dans les images  partagées sur le compte Twitter du ministère de la Santé salue cette initiative qui lui permet de faire des économies.

«Je me suis inquiétée parce que la fois passée, j’avais subi un accouchement par césarienne.  J’avais passé 6 mois à l’hôpital par manque d’argent. Cette fois quand je suis arrivée, j’ai qu’il y avait une mention écrite : « maternité gratuite ». Après accouchement, je me rends compte que je n’ai rien payé. Bientôt je rentre à la maison », se réjouit-elle.

Le ministre Jean-Jacques Mbungani et sa délégation ont visité le centre hospitalier de référence de Kikimi au quartier Mikondo/Ndjoko, le Centre hospitalier de Kingasani (ex-Hôpital des Sœurs), dans la commune de Kimbanseke, l’hôpital Roi Baudouin et l’hôpital Biamba Marie Mutombo, dans la commune de Masina jusqu’à l’Hôpital Sino-Congolais et l’Hôpital général de Référence de N’djili.

Au cours de son adresse à la nation le 30 juin dernier, le Président Félix-Antoine Tshisekedi avait, sur le volet santé, évoqué également la mise en place du programme d’accès gratuit aux soins de qualité pour la femme enceinte, les accouchements et les soins aux nouveaux nés dans l’ensemble des zones de santé de Kinshasa et progressivement, dans d’autres provinces du pays.   

Le programme de la gratuité de maternité est déjà en expérimentation dans quelques structures sanitaires de Kinshasa. Il devra coûter au gouvernement congolais 35 millions USD par année, dans sa phase expérimentale, selon le ministre de la Santé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner