L’Avenir : « Tension RDC-Rwanda : Fatshi veut un retour à la normale »

Revue de presse du mardi 26 juillet 2022

La XXIème Conférence de la CEEAC est largement commentée par la presse congolaise parue ce mardi.

La situation politique et sécuritaire de la région, notamment dans l’Est de la RDC était au centre des préoccupations de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC, qui a appelé à la solidarité communautaire et suivant le principe de la complémentarité, rapporte L’Avenir.

Président en exercice de cette organisation sous régionale, rappelle le journal, et stigmatisant la persistance de l’insécurité politico-militaire ainsi que la résurgence des conflits inter communautaires entraînant la raréfaction des ressources, Félix Tshisekedi n’a pas manqué de mettre en exergue la montée de tension actuelle existant entre son pays et le Rwanda.

Une situation qu’il a déplorée ouvertement et qu’il souhaiterait «voir revenir à la normale, avec la bonne volonté et la détermination de tous», note le quotidien.

En présence de ses homologues de plusieurs pays d’Afrique centrale, renchérit Le Journal il a fait remarquer que la région a été pendant longtemps déchirée par les conflits armés.

Il a relevé que «la déstabilisation qui en découle ralentit les progrès vers la réalisation des ODD. Le dirigeant congolais a plaidé pour les efforts mutuels en vue de stopper ces conflits dans le but de répondre aux aspirations des populations et de booster la croissance économique de la région, note le tabloïd.

Dans le communiqué final qui a sanctionné les travaux de ce sommet, indique Forum des As les chefs d’Etat ont entre autre demandé, s’agissant de la crise entre la RDC et le Rwanda, le respect de la feuille de route pour le retrait du mouvement terroriste M23 des positions occupées actuellement, c’est-à-dire Bunagana.

Pour Le Potentiel, Kinshasa grappille ainsi des voix supplémentaires sur le terrain diplomatique auquel il s’est inscrit à Luanda sous la médiation de l’Angola.

Le quotidien rappelle que la feuille de route dite « de Luanda » prévoit aussi la cessation immédiate des hostilités et le retrait immédiat et sans condition du M23 de ses positions en RDC. De quoi confirmer et pour tous ceux qui doutaient encore, le soutien rwandais aux rebelles du M23, conclut le journal.

Pour Félix Tshisekedi, fait remarquer Le Tempête des Tropiques, les recommandations issues de différentes décisions de ces travaux démontrent combien les pays membres de cette région se sont unis afin de travailler main dans la main pour le bien-être de la CEEAC.

Il a remercié ses pairs pour leur participation active à ces travaux et espère les revoir à Kinshasa au mois de Novembre de cette année à la conférence maritime sur le bassin du Congo qui sera organisée à Kinshasa, ajoute le tabloïd.

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi a aussi plaidé pour la création d’un environnement de paix et de sécurité dans la région d’Afrique centrale, renseigne pour sa part L’Agence congolaise de presse.

Le Président en exercice de la CEEAC a rappelé, citant le traité de cette organisation, la disposition invitant ses pairs à être  « tous ensemble, déterminés et engagés à matérialiser la vision de l’autonomie collective de la CEEAC avec comme priorité : élever le niveau des populations de l’Afrique centrale à travers la création d’un environnement de paix et de sécurité ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner