Nord-Kivu : le gouverneur interdit les manifestations publiques

Le gouverneur du Nord-Kivu, lieutenant général Constant Ndima, a interdit, mardi 26 juillet, toutes les manifestations publiques sur l’ensemble de la province. Dans un message lancé à partir de Beni, où il est en mission depuis deux jours, il a instruit également les forces de sécurité de rétablir l'ordre dans l'immédiat. Cette décision est prise après deux jours de violentes manifestations anti-MONUSCO, qui ont fait quinze morts et plusieurs dégâts matériels.

« J’appelle les populations des villes de Goma, Butembo, Beni et d’autres agglomérations de la province du Nord-Kivu au calme et à la retenue », a déclaré le lieutenant général Constant Ndima.

Ce gouverneur militaire a jugé "intolérables" les actes de dérapage constatés pendant ces manifestations dans les villes de Goma, Butembo et Beni :

« Tout en comprenant le ras-le-bol, l’exaspération et le niveau de déception de la population, je juge intolérables et inacceptables les dérapages enregistrés ci-et là, sur le terrain ainsi que la récupération de la situation par les pêcheurs en eaux troubles. J’enjoins la police nationale congolaise et les autres forces de sécurité, de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour interdire toutes les manifestations sur la voie publique ; rétablir l’ordre dans l’immédiat et remettre les choses dans le droit chemin ».

Il a également appelé les forces de l’ordre et de sécurité à mettre hors d’état de nuire, « toutes les personnes qui se rendront coupables des actes repréhensibles ci haut décriés, et de les transférer devant les juridictions compétentes pour qu’elles subissent la rigueur de la loi ».

Le bilan de deux jours de manifestations contre la présence de la mission de l’ONU en RDC s’élève à quinze morts : trois casques bleus et douze civils. Les enquêtes ont commencé pour savoir d'où est venu le tueur, a indiqué Patrick Muyaya, le porte-parole du Gouvernement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner