Bunia : la société civile appelle au calme après les manifestations de Goma et Butembo

La coordination de la société civile de l’Ituri a appelé, mercredi 27 juillet, la population au calme et à la vigilance. 

Le président de cette structure, Dieudonné Lossa dit avoir lancé cet appel à la suite des manifestations anti-MONUSCO organisées à Goma et Butembo (Nord-Kivu) voisin. 

« En Ituri, nous devons rester très vigilants et ne pas tomber dans le jeu de l’ennemi », a-t-il déclaré. 

Dieudonné Lossa estime que la population devrait demander des comptes au gouvernement en lieu et place de la mission onusienne, venue en appui : 

« La MONUSCO est venue sur invitation de l’Etat congolais et nous devons orienter nos actions vers l’Etat congolais qui l’a invitée. Si nous nous attaquons à la MONUSCO et ses installations, je crois que c’est s’attaquer sois même. Toutes les maisons habitées par des agents de la MONUSCO, appartiennent aux filles et fils de l’Ituri.  Nous n’avons pas besoin de détruire nos propres biens ». 

La société civile de l’Ituri a également demandé à l’Etat congolais d’organiser une table-ronde réunissant la MONUSCO, l’Etat congolais et la société civile en vue d’évaluer la situation sécuritaire. 

Dieudonné Lossa a par ailleurs regretté les morts  et les blessés. 

« C’est encore le peuple congolais qui est le perdant et donc nous devons être très vigilants pour ne pas tomber dans la manipulation politicienne », a ajouté le président de la société civile de l’Ituri. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner