Haut-Katanga : la police ouvre le feu sur des creuseurs clandestins à Kambove, 2 morts

La police commise à la garde de l’entreprise Kambove Minning a abattu deux creuseurs artisanaux, jeudi 28 juillet, à Kambove (Haut-Katanga).

Selon la société civile locale, ces victimes entraient frauduleusement dans la concession de cette entreprise pour prendre les minerais.

La même source affirme que plusieurs autres creuseurs artisanaux sont blessés par balles.

L’administrateur du territoire de Kambove, Joubeck Mukabe confirme ce drame. 

Cette autorité politico-administrative avance cependant le bilan d’un mort et de plusieurs blessés dont certains se trouvent dans un état grave.

Joubeck Mukabe explique que ces creuseurs clandestins avaient l’habitude d’aller voler les minerais dans la concession de l’entreprise Kambove Mining, située à 3 Km de l’agglomération de Kambove.

Ce matin, indique-t-il, ces creuseurs caressaient l’idée d’incendier cette entreprise minière.

« Je suis assiégé par les creuseurs qui veulent toujours faire des dégâts. Il y a la force locale, la police, les militaires qui sont vraiment à pied d’œuvre pour maîtriser la situation », a souligné l’administrateur de Kambove.

Joubeck Mukabe avance, pour sa part, le bilan d’un mort et de trois blessés graves qui seront acheminés à Likasi.

L’administrateur du territoire de Kambove déplore ces évènements et plaide pour la protection des « investisseurs qui viennent travailler avec nous ».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner