Manifestations anti-MONUSCO: Félix Tshisekedi appelé à initier des consultations populaires pour baisser la tension

Les députés provinciaux du Nord Kivu ont appelé, à travers une déclaration faite ce jeudi 28 juillet à Goma, le Président de la République, « à initier des consultations avec les différentes couches de la population afin de calmer la tension », de la population face à la MONUSCO.

Cette déclaration intervient à la suite des manifestations violentes qui ont visé la MONUSCO et ont causé plusieurs dégâts matériels et humains.  Ces élus déplorent les morts et blessés à la suite de ces manifestations.

Le député Prince Kihangi, porte-parole des élus provinciaux du Nord-Kivu,  a affirmé que ces manifestations sont « l’expression de la colère d’une population désespérée face au contexte sécuritaire et humanitaire en dégradation continue voici environ trois décennies ».

Selon ce député provincial, cette situation mérite une analyse approfondie :

«  Nous recommandons, à son Excellence Monsieur le Président de la République, de bien vouloir procéder, urgemment, aux consultations de différentes couches de la population en province du Nord-Kivu afin de cerner les causes profondes de la crise et d’y trouver des solutions idoines». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner