Nord-Kivu : retour au calme au centre de transit de Mubambiro après la révolte des ex-combattants

 Le calme est revenu, vendredi 29 juillet, au centre de transit de Mubambiro, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu), après le soulèvement des ex-combattants. Parmi eux, environ 500 menaçaient de quitter ce camp pour regagner leurs milieux.

Des sources sur place rapportent que ces ex-combattants ont accepté d’y retourner à la suite de l'intervention et de la sensibilisation du gouverneur du Nord-Kivu, Constant Ndima.

Le même vendredi, le coordonnateur national du Programme DDRC-S, Tommy Tambwe, a, au cours d'un point de presse, lancé un message d'apaisement à tous ces ex-combattants.

Il a assuré qu'après sa réunion de jeudi dernier avec le Premier ministre, le gouvernement a levé l’option de prendre en charge leur insertion dans le centre de formation dès la mi-août.

« Nous sommes en train de travailler et nous n’avons pas abandonné ces ex-combattants. Nous n’avons jamais eu l’ambition de les garder à l’infini dans ce centre de Mubambiro. Nous savons que rester 4 ans, 3 ou 2 ans en dehors de chez soi avec les enfants et les épouses n’est pas chose facile. Le moment est arrivé où nous allons les évacuer comme il était prévu. Nous avons prévu qu’ils puissent aller dans des centres de formation et d’emploi », a déclaré Tommy Tambwe.

Le centre de transit de Mubambiro héberge actuellement environ 1 750 ex-combattants qui disent vivre, depuis 5 ans, dans des conditions difficiles.

Selon la société civile locale, ces ex-combattants se disent fatigués d'attendre le début du processus de réinsertion communautaire.

Les mêmes sources signalent que ces ex-miliciens s’insurgent également contre les mauvaises conditions de vie qu'ils endurent dans ce camp. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner