Combats FARDC-M23 : des milliers de déplacés vivent difficilement à Kanyaruchinya

Des milliers de déplacés ayant fui les combats entre FARDC et M23 au village Kanombe vivent, depuis quelques jours, dans la précarité, à Kanyaruchinya, dans le territoire de Nyirangongo (Nord-Kivu).

Selon des sources sur place, ces populations sont sans assistance et exposées aux intempéries.

Les mêmes sources rapportent que les écoles, églises et autres édifices public sont bondés de familles, alors que d’autres passent nuits à la belle étoile sur la route.

Le président des déplacés de Kanyaruchinya a indiqué que les forces de l’ordre ont dû tirer des coups de sommation, mercredi, pour calmer la foule qui se disputait un peu de nourriture ramenée des champs.

Théo Musekura a ainsi demandé au gouvernement et aux humanitaires de venir en aide à ces déplacés :

« La guerre a repris dans le groupement de Kisigari, localité de Kanombe, les déplacés arrivent en masse à Kanyaruchinya. Ils souffrent beaucoup. Ils manquent de nourritures, d’ustensiles ménagers et d’eau potable. Nous demandons aux ONG de nous venir en aide. Nous demandons aussi au gouvernement de mettre fin à la guerre pour que nous puissions rentrer chez nous dans la vie normale car nous souffrons beaucoup ici… »

D’autres vagues de déplacés ont pris la direction de diverses entités de Rutshuru notamment au chef-lieu du territoire, vers Tongo, vers Busanza et ailleurs.

Des sources sur place regrettent que le ministre des Affaires sociale soit arrivé en mission à Goma, à deux reprises, sans dire un mot sur la situation de ces déplacés qui errent depuis mars dernier.

Entre-temps, il y a accalmie relative depuis deux jours dans la localité de Kanombe et dans les environs de Rumangabo, groupement Kisigari, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner