Incendies des bâtiments à Kinshasa : l’électricité mis en cause par un expert

Les incendies récurrents des bâtiments dans la ville de Kinshasa sont principalement dus à l’électricité, a affirmé un expert en incendie et membre du Conseil supérieur belge de l'incendie, ingénieur Christian Basunga.

Dans une interview à Radio Okapi, cet expert en incendie explique :

«  L’instabilité électrique provoque des dommages dans les appareils électriques. Il y a risque que l’appareil brûle. Un appareil qui brule augmente le risque d’incendie. Deuxièmement, l’état des circuits électriques dans les anciens bâtiments sont vétustes. La plupart ne répond plus aux normes de conformité en la matière et cela peut conduire à des échauffements. Dans ces circuits on retrouve aussi des surcharges parce que la consommation électrique d’il y a 40 ans, 50 ans, 60 ans n’est plus la même aujourd’hui. On se retrouve donc avec un circuit qui doit absorber les charges pour lesquelles il n’a pas été conçu ».

Le dernier incendie dans la ville de Kinhasa s'est produit, lundi 25 juillet dernier, dans le bâtiment de la Société congolaise des transports et ports, ex ONATRA sur le boulevard du 30 juin au centre-ville. Cet incendie a causé des dégâts matériels importants.

Christian Basunga préconise une législation forte qui doit établir les règles de sécurité à l’incendie des bâtiments et la mise en place d’organismes de certification des bâtiments en matière de sécurité incendie.

Il s’entretient avec Alain Irung.

Cliquer ici pour suivre cet entretien

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner