RDC : Jean-Marc Kabund placé sous mandat d'arrêt provisoire

Après son audition au parquet près la Cour de cassation, mardi 9 août à Kinshasa, le député national et président de l’Alliance pour le changement, Jean-Marc Kabund, a été placé sous mandat d'arrêt provisoire. Il a été aussitôt conduit à la prison centrale de Makala.

Sa défense a cependant crié au non-respect de la procédure. Elle estime que Jean-Marc Kabund ne devrait pas être placé au mandat d’arrêt provisoire sans que ses immunités ne soient levées.

Au fait, celles-ci ont été effectivement levées, selon des sources judiciaires. Et l’ex-premier vice-président de l’Assemblée nationale a appris la mauvaise nouvelle sur place à la Cour de cassation.   

A deux repises, le concerné a décliné l’invitation du bureau de l’Assemblée nationale. Ce dernier devrait l’entendre au sujet de la demande de levée de ses immunités parlementaires, introduite par le procureur près la Cassation de cassation.  

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale est poursuivi pour avoir tenu devant la presse des propos qualifiés d'injurieux, de nature à alarmer la population et à porter atteinte à l’honneur dû aux institutions publiques et à la dignité du Chef de l’Etat. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner