Goma : le conseil de la jeunesse plaide pour la libération des kidnappés

Le président du conseil communal de la jeunesse de Karisimbi dans la ville de Goma, Claude Rugo, a plaidé ce vendredi 12 aout, à l’occasion de la journée internationale de la jeunesse, pour la libération des jeunes kidnappés.

Lors de la célébration de cette journée à Goma, le conseil de la jeunesse de la ville a dressé « un tableau sombre » de la situation des jeunes sur le plan de leur sécurité.

Au moins 15 kidnappés depuis plusieurs mois sont introuvables alors que nombre d’entre eux sont affectés par le phénomène, notamment le banditisme urbain.

Le président du conseil communal de la jeunesse de Karisimbi, qui déplore également l’insécurité dans toute la province, plaide pour l’implication de l’autorité provinciale pour la restauration de la paix.

« Vous le savez, la commune de Karisimbi, la ville de Goma en général fait face à l’insécurité grandissante ces derniers temps. 95% de ceux qui sont tués, de fois, ce sont des jeunes. Au-delà de ça, il y a une affaire de 15 jeunes qui sont en détention chez des ravisseurs. Les uns depuis deux ans, les autres 8 mois, 6 mois. Dans les hôpitaux de Goma, vous trouvez un bon nombre de jeunes victimes des atrocités souvent commises par les inciviques », déplore Claude Rugo.

« Et nous, avec toutes ces affres, on a jugé bon de nous réunir en pleine méditation, tout en formulant certaines recommandations qu’on pourra soumettre à l’autorité pour qu’elle fasse tout pour que ces jeunes soient libérés et voir comment la ville de Goma, nos territoires du Nord-Kivu vont retrouver la paix », a-t-il ajouté.

Cette journée a pour thème mondial : « Solidarité intergénérationnelle : créer un monde pour tous les âges ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner