Attaque de la prison de Butembo : les Nande de Kinshasa déplorent l’inefficacité du dispositif sécuritaire

Les Nandé vivant à Kinshasa ont exprimé, jeudi 11 aout, leur inquiétude sur la faiblesse du dispositif sécuritaire de la ville de Butembo pourtant surmilitarisée.

Ils ont exprimé leur inquiétude dans un communiqué publié jeudi 11 aout.

Cette déclaration intervient à la suite de l’attaque survenue dans la nuit du 9 au 10 aout à la prison de Kakwangura, où plus de 800 détenus s’étaient évadés.

Le président de cette association, Cuban L’yanzenze a demandé au chef de l’Etat de s’impliquer personnellement pour des solutions durables à la situation sécuritaire de Butembo :

 «…  Cette attaque constitue une grave menace à la paix et à la sécurité, non seulement non celle de la ville de Butembo mais aussi de toute la province du Nord-Kivu. Tout en condamnant cet acte lâche, la communauté Nande de Kinshasa n’arrive pas à comprendre comment ces assaillants ont pu traverser toute la ville de Butembo sans aucune résistance des services de sécurité et opérer paisiblement dans un périmètre suppose hautement sécurisé ».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner