Nord-Kivu : retour progressif des populations dans les zones occupées par le M23, malgré les tortures subies

Certaines populations du territoire de Rutshuru ayant fui les combats entre FARDC et M23 à Rutshuru (Nord-Kivu) retournent progressivement dans leurs milieux respectifs. 

Ce, l’occupation malgré de leurs milieux par ces rebelles du M23 depuis plus de deux mois. C’est notamment à  Kabindi, Kabasanza, Tchanzu, dans les groupements Jomba, Busanza, Kisigari, rapportent plusieurs sources locales. 

Dans le groupement Kisigari, les habitants regagnent les villages Ruvumu, Kabaya, Kanyabusoro, Rutsiro, jusque Bunagana. 

Les retournés disent traverser des moments de difficultés dans leurs lieux de refuge.   

Aussi, ils déplorent la trêve observée sur les lignes de fronts. 

Abus du M23 

La population retourne dans une zone où sont signalés plusieurs abus des rebelles du M23. C’est  notamment les pillages, les travaux forcés, les tueries, la torture et autres sévices infligés aux civils. 

Concernant les travaux forcés, le M23 oblige des civils à creuser dans certaines zones supposées contenir des minerais, selon des témoins dans la région de Jomba. 

D'autres habitants sont forcés de transporter de l'eau, du bois de chauffe et d'autres travaux de main d'œuvre. 

Malgré ce retour, la population n’a toujours pas repris ses activités champêtres au regard de l’instabilité dans la région.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner