Djugu : attaques de la CODECO et de la milice Zaïre, 57 morts en deux semaines

Les attaques de la CODECO et de la milice Zaïre ont fait 57 morts et 98 maisons incendiées, en deux semaines, dans le territoire de Djugu (Ituri).

Les services de sécurité et les activistes des droits de l’homme de l’Ituri ont dressé ce bilan, mercredi 17 aout, à Bunia.

Selon ces sources, parmi les victimes se comptent aussi des FARDC.

La plus grande de ces attaques a été enregistrée le 5 aout courant où 22 personnes ont été tuées par la milice Zaïre au village Damas.

Deux jours plus tard, soit le 7 aout, ce sont des assaillants de la CODECO qui ont attaqué les villages Mbidjo, Akwe, Sukisa, Tchudja et Jingu, causant 7 morts et 3 blessés graves.

Et, le 9 du même mois, environ 20 personnes sont mortes à Kalandau, dans la région de Berunda, après des combats entre la CODECO et la milice Zaïre.

Le mardi dernier, c’est au moins 17 civils qui ont péri dans une attaque de la CODECO au site minier de Waya.

Les services de sécurité relèvent par ailleurs que pendant ces deux semaines, 38 personnes ont été enlevées par la CODECO avant que 12 parmi elles soient relâchées.

Pour sa part, la coordination de la société civile de l’Ituri interpelle les autorités à mettre fin à ces violences.

Alors que l’armée appelle les miliciens de la CODECO à respecter leur acte d'engagement unilatéral de cessation des hostilités sinon, ils y seront contraints par les FARDC..

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner