Patrick Muyaya : « Les dispositions ont été prise pour accompagner le retrait de la MONUSCO de Butembo »

Le gouvernement congolais assure que des dispositions ont été prises au niveau de la police et de l’armée pour sécuriser la ville de Butembo (Nord-Kivu), après la relocalisation temporaire des troupes de la MONUSCO. Il prévient contre toute tentative de troubler l’ordre public dans cette ville et en appelle au calme, a déclaré samedi 20 août à Radio Okapi, son porte-parole, Patrick Muyaya.

« Les dispositions ont été prise, notamment au niveau des forces armées et de la police, pour accompagner ce retrait de la MONUSCO de Butembo, conformément à la volonté exprimée par la population », a affirmé Patrick Muyaya.

/sites/default/files/2022-08/01._200822-p-f-kinsonministrepatrickmuyaya-00.mp3

Dans un communiqué, la force de la MONUSCO annonce, pour sa part, « qu’en raison des besoins logistiques et opérationnelles liés à la relocalisation d’une base opérationnelle, le processus a déjà été lancé et prendra fin le 22 aout 2022. Il est également primordial de noter que les FARDC poursuivront la pacification de toute la zone. » 

La mission onusienne procède, depuis jeudi dernier, au retrait provisoire de son personnel de Butembo, après consultation avec les autorités locales et nationale. Ce retrait fait suite aux manifestations anti-MONUSCO, qui avaient occasionné mort d’hommes, il y a deux semaines.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner