Kindu : 73 infirmiers convertis en sage-femmes prêtent serment

Au total, soixante-treize sage-femmes ont prêté serment samedi 20 aout à Kindu (Maniema). Ces lauréats de l'institut supérieur des techniques médicales (ISTM) de la deuxième promotion des infirmiers, reconvertis en sage-femmes, sont désormais membres de la Société congolaise de la pratique sage-femme (SCOSAF)/Maniema.

Ces lauréats, qui avaient reçu la bourse de l’organisme SANRU dans son projet Bomoyi, vont désormais travailler comme prestataire dans les   structures tant publiques que privées, selon leurs encadreurs, pour réduire le taux élevé des décès maternels et néo-natales dans la province du Maniema.

Chacun d’eux a pris solennellement et librement l’engagement à n'œuvrer que dans le respect de la dignité humaine :

« Je promets et jure au nom de l'être suprême d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité dans l'exercice de ma profession. Je prends l'engagement solennel de consacrer ma vie au service de la santé de mère, de l'enfant et de la famille. »

Cependant, le président de SCOSAF/Maniema, Marcel Maucha, a plaidé pour l’implication des autorités pour permettre à la SCOSAF d'assurer le suivi, l’encadrement et la capacitation de ces sage-femmes ayant prêté serment.

Le représentant de l'autorité urbaine, quant à lui, a plaidé pour que ce serment ne soit pas un trompe-l’œil mais plutot une réalité pour sauver les vies des femmes dont la plupart accouchent dans des conditions très difficiles.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner