Kwilu : des milliers de déplacés fuyant les affrontements à Kwamouth arrivent à Bandundu ville

La ville de Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu, accueille depuis plus de trois jours déjà, des milliers de déplacés en provenance de la province du Maï-Ndombe.

Ces déplacés fuient les violences dans leurs milieux de vie, à la suite du conflit intercommunautaire entre les Téké et les Yaka dans le territoire de Kwamouth (Maï-Ndombe).

Ils proviennent de différentes localités et fermes de la province du Maï-Ndombe, précisément celles situées le long de la route nationale numéro 17 dans le territoire de Kwamouth.

Ils affirment avoir parcouru de très longues distances à pied pour arriver à leur lieu de refuge.

Selon eux, ils ont tout abandonné pour fuir les hostilités liées au conflit sanglant entre les Téké et les Yaka.

Ils plaident pour la restauration de la paix afin qu’ils puissent retourner dans leurs milieux de vie.

« Nous venons de la ferme Mbuma. Nous sommes venus nous réfugier à Bandundu. Nous avons fui la guerre des Yaka et les Tékés. Nos produits agricoles, nos chèvres, nos poules et vaches sont restés à la ferme. Certains de mes enfants nous ont précédés, d’autres sont derrière, à pied. La famille est en débandade. Nous voulons que la paix revienne pour que nous puissions y retourner », témoigne l’un des déplacés.

Le maire de la ville de Bandundu, Ephrem Kinda recourt à la collecte pour prendre en charge les déplacés :

« Nous avons reçu des déplacés. Ils sont vraiment nombreux. La plupart sont des femmes et de petits enfants. Ça m’a fait très mal. J’ai demandé à mes services de faire une collecte, pour s’occuper d’eux car ils sont affamés. Je n’ai pas leur nombre exact parce que depuis avant-hier, hier et aujourd’hui nous sommes en train de les enregistrer ».

Ephrem Kinda appelle la population de Bandundu à pouvoir assister ces déplacés dépourvus de tout.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner