Kinshasa : rentrée scolaire timide dans des écoles de la commune de Barumbu

La rentrée scolaire a été timide, lundi 5 septembre, dans quelques écoles de la commune de Barumbu à Kinshasa.

Alors que plusieurs élèves ont repris le chemin de l’école lundi dans la capitale congolaise, à l'école catholique ‘’Saint Charles Lwanga’’, seul le personnel administratif et quelques enseignants étaient présents.

Aucun élève ne s’est présenté ce jour de la rentrée, a constaté le reporter de Radio Okapi.

Bien que présent à leur poste de travail, les enseignants de cette école s’inquiétaient de leur situation sociale.

« Nous enseignants, nous ne sommes toujours pas payés. La banque n’a encore rien fait. Comment un enseignant qui n’est pas payé peut encadrer les enfants ? Cet enseignant a des enfants mais qui sont à la maison. Aura-t-il le courage d’encadrer d’autres enfants ? », s’est interrogé un enseignant de Saint Charles Lwanga.

A l'école primaire privée la ‘’Persévérance’’, peu d’élèves étaient présents à la rentrée des classes. 

Dans les salles de cours,  l’effectif a varié entre quatre et neuf élèves.

Une rentrée scolaire assez timide, a reconnu le directeur de cette école, Denis Esongo :

« La rentrée est timide parce que certains parents se plaignaient de n’avoir pas le moyen financier, même pour assurer l’inscription de leurs enfants ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner