Omar Kavota : « Les attaques des Maï-Maï contre les FARDC sont une épine dans les opérations de traque contre les ADF »

Omar Kavota, coordonnateur du Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) demande ce lundi 12 septembre aux différents groupes Maï-Maï dans la région de Beni et de l’Ituri, de ne pas s’attaquer aux FARDC qui combattent les rebelles ADF. Cette interpellation fait suite aux multiples attaques ces derniers jours, par ces combattants contre les différentes positions des FARDC dans les territoires de Beni au Nord-Kivu et de Mambasa en Ituri.   

« Ces attaques de différents groupes Maï-Maï dirigées contre les FARDC en territoire de Beni, Mambasa et Irumu sont une épine dans les opérations de traque contre les terroristes ADF/MTN. Nous voudrions ici en interpeller les leaders de ces groupes soi-disant Maï-Maï qui s’appellent parfois groupes d’autodéfense ou encore des patriotes ou des nationalistes en leur disant que ces groupes servent les intérêts des ADF qui déstabilisent la paix et la sécurité dans cette région », a expliqué Omar Kavota.. 

Il encourage les responsables du Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (PDDRC-S) dans les deux provinces en état de siège, à accélérer le processus de sa mise en œuvre : 

« Par ailleurs, nous voudrions encourager  la coordination du DDRC-S à pouvoir se mettre à l’œuvre pour que ce programme soit effectif dans ces provinces en état de siège. Il y a d’autres groupes de Maï-Maï qui se sont déjà rendus et qui attendent qu’ils soient pris en charge. Il ne faudrait pas que les combattants de ces groupes soient tentés de rejoindre d’autres qui sont réfractaires ou qui servent des béquilles aux ADF/MTN ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner