Vital Kamerhe sur l’insécurité à l’Est: « Cette guerre, nous allons la gagner »

Le Président national de l'Union pour la nation congolaise (UNC), en séjour à Goma (Nord-Kivu) depuis lundi 12 septembre, a invité les congolais de l’Est à s’unir davantage pour éradiquer l’insécurité causée par les groupes armés. 

Il l’a dit lors d’un rassemblement populaire, quelques heures seulement après son arrivée, devant des centaines de ses partisans rassemblés au Stade Afya.

« Par le passé, nous avons rencontré des défis plus grands que ça, et nous les avons vaincus. Cette fois-ci encore, nous allons gagner, croyez-moi », a dit Vital Kamerhe, en Swahili, devant la foule.

Vital Kamerhe a aussi félicité toutes les ethnies du grand-Kivu dont les représentants, à Kinshasa, ont montré l’exemple, autour de lui, en vue de la dernière bataille face à l’insécurité à l’est de la RDC.

« Dieu m’a utilisé comme un outil. Les tutsi sont venus chez-moi et m’ont dit : papa, vous, vous pouvez mettre fin à ce problème […d’insécurité à l’est, ndlr]. Les Hutu sont venus et m’ont dit, vous pouvez mettre fin à ce problème. Les Nande aussi de même ; les Bashi m’ont dit la même chose (…) », a-t-il poursuivi.

S’agissant du sentiment anti-MONUSCO, Vital Kamerhe appelle les congolais de l’Est à la retenue. Le gouvernement devant s’occuper du reste, a-t-il dit.

Vital Kamerhe est attendu dans plusieurs entités du Nord-Kivu dont Rubaya dans le Masisi, et Lubero dans la partie Nord du Nord-Kivu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner