Les enjeux de la session parlementaire de septembre

Les députés et sénateurs ont repris ce jeudi 15 septembre le chemin du Palais du peuple à Kinshasa.

Conformément à l’article 115 de la Constitution, la session de septembre est essentiellement consacrée à l’examen et adoption de la loi des finances 2023 ainsi que celle portant reddition des comptes de l’exercice 2021.

C’est donc au cours de cette session que le Parlement évaluera la manière dont le pays a été géré en 2021 et programmera, à travers le budget, les grandes orientations des politiques publiques exécutables en 2023.

-En plus du budget, quelles pourraient être les autres priorités de cette session de septembre ?

Invités :

-Augustin Mulumba, député national élu de Ngandajika dans la province de la Lomami. Il est président de la Commission Politique Administrative et juridique de l’Assemblée nationale. Il est également cadre de l’UDPS, parti membre de l’Union sacrée de la nation.  

-Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa, député national élu de Goma au Nord-Kivu et secrétaire général adjoint de l’Ecidé, parti membre de la coalition Lamuka. Il est membre de la commission Défense et Sécurité à l’Assemblée nationale. 

-Yves-Michel Biasalu, coordonnateur national de la plateforme citoyenne et électorale dénommée « Vigilance 2023 ».

 

/sites/default/files/2022-09/150922-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner