Kisangani : flambée des prix des denrées alimentaires sur le marché


Les prix des denrées alimentaires et produits de première nécessité, en provenance de l’Ituri et du Nord-Kivu, connaissent, ces jours-ci, une flambée sur le marché local de Kisangani, chef-lieu de la Tshopo.

A titre illustratif, un kilo d’oignon se vend actuellement à 3 500 Francs congolais (1.70 USD) au lieu de de 2 000 FC (1 USD).

Celui d’ail qui se négociait à 8 000 FC (4 USD) revient à ce jour à 10 000 voire 11000 FC (5- 5.50 USD).

Selon les grossistes, cela fait suite notamment au délabrement très avancé de la route nationale n°4 (RN4), reliant Kisangani dans l’Est du pays.

Plusieurs véhicules sont bloqués et les produits alimentaires qu’ils transportent s’avarient.

«  Les camions sont bloqués pendant un mois sur la route, maintenant si ça arrive ici, ça pourrit beaucoup. Il n’y en a pas beaucoup. Il n’y a pas assez de produits là-bas. Nous demandons à l’Etat congolais de nous aider à arranger la route, nous dépendons de cette route-là. Et puis il y a l’insécurité, il n’y a pas moyen », a témoigné une commerçante.

La situation risque de s’empirer à cause de la fréquence de pluies qui s’annoncent au cours des mois de septembre, octobre et novembre.

Néanmoins, le directeur provincial de l’Office des routes (OR), Sylvain Atakilonga affirme avoir déjà saisi sa hiérarchie pour une éventuelle intervention.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner