Nord-Kivu : 15000 déplacés enregistrés dans le site Rwasa 2 à Rutshuru

Le site des déplacés de Rwasa 2, dans le  territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), accueille actuellement plus de 15 000 personnes dont 90% de retournés d’Ouganda.

D’une capacité de 20.000 personnes, ce site a été mis en place par le HCR et ses partenaires pour héberger des déplacés internes congolais, y compris ceux qui ont récemment choisi de rentrer en RDC depuis les régions frontalières ougandaises.

D’après le HCR, plus de 15.000 personnes sont arrivées dans le site de Rwasa 2 alors qu'elles continuaient à chercher la sécurité et un abri après avoir fui la violence à travers certains milieux en territoire de Rutshuru.

Le chargé de communication du HCR/Goma, Blaise Sanyila, indique que les fournitures d'abri ainsi que l’aide d'urgence ont été mis à la disposition par le HCR, la CNR, AIDES, des autorités locales et de la coordination humanitaire afin de soulager la détresse de ces populations.

« Les principaux besoins de ces personnes déplacées sont notamment le logement, la nourriture, les soins de santé, l’eau potable, les articles ménagers essentiels et surtout la protection et la sécurité. Le HCR opère dans cette zone dans un contexte sécuritaire difficile ainsi que des déplacements massifs et cycliques et a des besoins de protection à des endroits impactés par la violence », rapporte Blaise Sanyila.

Il ajoute que les contraintes budgétaires ne permettent pas aux humanitaires de répondre à tous les besoins des déplacés. Malgré cela, le HCR réaffirme son engagement à rester sur place et à fournir une assistance vitale dans cette grave crise humanitaire au Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner