Forum des As : « Kinshasa : près de 20. 000 ménages de N'Sele et Maluku desservis en eau potable »

Revue de presse kinoise du 19 septembre 2022.

La plupart des journaux parus ce lundi matin reviennent sur le ministère du Développement rural qui a remis neuf stations d’eau potables aux populations des communes de Maluku et Nsele. A ce sujet, Forum des AS titre en sa manchette : « Kinshasa : près de 20. 000 ménages de N'Sele et Maluku desservis en eau potable ». Ce quotidien rapporte que dans le cadre du Programme d'adduction d'eau potable en milieu rural et périurbain, le Consortium Stever Construct a construit neuf stations solaires d'eau dans les communes de Maluku et de N'Sele, dans l'est de Kinshasa. Ces ouvrages, indique ce tabloïd ont été réceptionnés par le ministre d'Etat, en charge du Développement rural, François Rubota pour desservir près de 20 000 ménages des quartiers de ces municipalités. Ce portail note que le partenariat entre le consortium Stever Construct et l'État congolais s'inscrit dans le cadre de la vision du chef de l'État Félix Tshisekedi "Le peuple d'abord", visant à améliorer les conditions de vie de la population. François Rubota a visité plusieurs sites où sont installées ces stations d'adduction d'eau potable modernes, signale Forum des As. La ronde du ministre d’Etat a débuté à DAIPN et a fini à Kinkole Lagos, fait savoir ce journal qui affirme avoir constaté la liesse dans les différents quartiers (Mbenzale et Lokali dans la commune de la Nsele et Kinkole, Maluku et Kimpoko).

Africa News qui revient sur la même information précise que ces stations d’eau, dotées des réservoirs dernier cri, peuvent atteindre 1.000 mètres cubes de provision. Elles présentent également l’avantage d’être autonome, fonctionnant grâce à l’énergie solaire. Elles sont exemptées des difficultés courantes de rareté d’électricité ou encore de carburant, souligne cet hebdomadaire. Citee dans les colonnes de ce tabloïd, le directeur général Sotrad Water, entreprise assurant la réalisation technique de ces stations assure que « Les cinq conditions primordiales pour un bon fonctionnement d’une distribution d’eau ont été respectées: le pompage solaire, le traitement, le stockage, la distribution saine et la gestion à distance». Grâce à cette technologie et à l’expertise avérée du groupe Stever Construct, note Africa News, les populations de cette partie de Kinshasa peuvent désormais consommer une eau réellement saine et ce, sans interruption. Cet hebdomadaire rappelle qu’au Domaine agro-industriel de la N'sele (DAIPN), revele ce journal, la mise en service de cette station d’eau potable sonne le glas des maladies hydriques devenues endémiques dans le quartier. Privée d’eau potable depuis 1997, les habitants de DAIPN se sont délectés de cette denrée de qualité après plus d’un

Prenant la parole à la remise de ces 9 stations d’eau potable, fait remarquer La Prospérité, le président Directeur-Général du Consortium Stever Construct a réitéré l’engagement de son groupe à accompagner le gouvernement de la République, à travers le Ministre d’Etat en charge du Développement Rural, à rendre l’eau potable accessible sur toute l’étendue du pays. Pour sa part, écrit ce quotidien, le ministre d’Etat Rubota a salué cette action qui entre dans le cadre du programme de développement à la base prôné par le chef de l’Etat, Felix Tshisekedi. Dans les colonnes de la Prospérité, le Directeur Général Sotrad Water, entreprise assurant l’exécution technique des trav aux, Raoul Antoine a certifié que ces matériels de haute technologie sont équipés de 8 panneaux solaires et d’une citerne de 8.000 m3 . Pour lui, indique ce quotidien, point n’est besoin d’électricité ou d’un groupe électrogène pour les faire fonctionner. Face à la presse, signale ce portail, Raoul Antoine a relevé cinq conditions qui assurent l’opinion sur la qualité d’eau potable desservie à la population. Il a en outre souligné avoir combiné cinq étapes primordiales d’un bon fonctionnement d’une distribution d’eau, c’est-à-dire, un pompage solaire pour que l’eau sorte de terre et vienne au niveau de la consommation ;  un  traitement  pour que l’eau soit potable pour la consommation des populations rurales ;  un  stockage  pour  que  l’eau soit disponible de nuit comme de jour ; une distribution saine pour que les gens soient heureux de se retrouver en un point commun pour trouver de l’eau, a poursuivi La Prospérité.

Pour sa part, le journal l’Avenir indique que le ministre d’Etat en charge du Développement rural, fier d’un travail bien accompli, partout où il est passé, il a invité les bénéficiaires à faire un bon usage des ouvrages mis à leur disposition suivant la vision du chef de l’État Félix Tshisekedi, par le leadership du Premier ministre Sama et sous son implication.  Le ministre Rubota s’est ensuite réjoui que ce travail d’adduction d’eau se soit fait dans le cadre de la modernité et surtout dans le souci de la protection de l’environnement par le que vous utilisez les énergies renouvelables, a ajouté l’Avenir.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner