Ituri : les ADF tuent 8 personnes lors d’une nouvelle attaque au sud d’Irumu

Huit personnes ont été tuées dimanche 18 septembre par des présumés ADF dans les localités de Masongo, Apamayaya, Apakolu dans la chefferie de Walese Vonkutu au sud du territoire d’Irumu.  

Des hommes armés, identifiés comme des rebelles ADF, appuyés par des éléments Maï-Maï Kyandenga se sont introduits tout d’abord dans la localité d’Apamayaya, ensuite à Apakolu et à Masongo pendant que plusieurs habitants revenaient de leurs champs.  

Selon l’ONG Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) qui cite les rescapés, ces miliciens ont opéré en toute quiétude, sans tirer le moindre coup de feu.  

Six personnes dont deux femmes ont été découpées à la machette et leurs organes amputés. Plusieurs sources affirment que de nombreux habitants ont fui vers l’Ouest d’Otmaber en direction d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu.  

Le vendredi dernier, deux autres civils, un homme et sa femme ont été tués à Kazaroho, toujours dans la même région par des ADF.  

La CRDH réitère son appel aux forces conjointes FARDC-armée ougandaise à orienter leurs opérations à Madina vers la colline Butani où l’ennemi a érigé son bastion.  

Le porte-parole de l’armée en Ituri rassure en affirmant que les opérations militaires sont en cours dans la zone. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner