Kinshasa : les organisations de la société civile s’approprient la loi électorale afin de mieux sensibiliser la population

Les organisations de la société civile bénéficiaires du Projet de renforcement des initiatives de suivi des mécanismes électoraux (PRISME) se sont penchées, jeudi 22 septembre, sur les mesures d’application de la loi électorale pour bien les comprendre en vue de mieux sensibiliser la population.

Au cours d’un atelier de deux jours débuté jeudi à Kinshasa ces organisations réfléchissent sur leur apport au processus électoral en RDC.

Elles ont associé à cette rencontre, les membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Elles veulent en effet apporter leur contribution citoyenne au processus électoral en cours, avant, pendant et après les élections.

Au cours des travaux en atelier débutés, il était question de s'approprier les mesures de l'application de la loi électorale afin de mieux sensibiliser les citoyens congolais, a expliqué le secrétaire technique du Prisme, Robert Kabakela.

Pour Adile Omokoko, membre de la CENI, cette rencontre va permettre aux participants de recevoir la bonne information électorale.

Pour ce premier jour des travaux, un accent particulier a été mis sur la présentation et la validation du tableau des dispositions légales nécessitant des mesures d'application.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner