Bukavu : 16 médecins et infirmiers formés en chirurgie de guerre par les chirurgiens de l’hôpital général de Bukavu

Huit médecins et huit infirmiers des zones rurales du Sud-Kivu et du Maniema ont appris les techniques de prise en charge des blessés par armes. Cette formation en chirurgie de guerre a été dispensée pendant trois semaines à Bukavu par des chirurgiens de l’hôpital général de Bukavu dans le cadre d'un projet en partenariat avec le Comité international de la Croix rouge (CICR) .

A la clôture de cette formation, mercredi 21 septembre, l’un des formateurs, Dr Fabrice Cikomola, chirurgien à l’hôpital général de Bukavu a indiqué que ces enseignements sont nécessaires pour les prestataires de santé des milieux ruraux.

« Les médecins exerçant dans les territoires nous transféraient des malades, blessés par balles mais avec une prise en charge similaire aux malades blessés par accident ou par armes blanches. Ce qui n’est pas correct dans la prise en charge », a-t-il expliqué.

Dr Fabrice Cikomola a présenté quelques techniques transmises à ces médecins et infirmiers venus des régions rurales:

«  Quelqu’un qui se blesse par un couteau au niveau de la main et qui arrive à l’hôpital, qu’est-ce qu’on fait, on va suturer directement cette plaie. Mais quelqu’un qui est blessé avec une balle on ne suture jamais cette plaie du moins en première intention. On va la suturer cinq jours après. Ce sont des notions entre autres pareilles qu’on transmet que l’on est obligé de transmettre ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner