Goma : plus de 400 blessés soignés gratuitement grâce au CICR en 7 mois

Environ 411 blessés par balle ou arme blanche ont bénéficié, depuis janvier dernier, de prise en charge médicale et psycho-sociale gratuite à l’hôpital CBCA Ndosho de Goma (Nord-Kivu).

 

Ces soins sont offerts dans le cadre du projet « Chirurgie de guerre » du Comité international de la Croix-Rouge (CIRC).

 

La cheffe de ce projet, Anne-Kathrin Muller a livré ces chiffres, mercredi 17 aout, à Radio Okapi.

 

Elle a précisé qu’une cinquantaine de ces patients sont des victimes de dernières manifestations anti-MONUSCO survenues à Goma.

 

Un travail complexe, reconnaît-elle, surtout pendant les moments de crise :

 

« On fait la prise en charge des blessés. On commence avec la stabilisation quand le malade arrive, après on fait les actes opératoires. Donc, chaque malade peut être suivi jusque 3,4,5 interventions chirurgicales, ça dépend de la blessure.  Normalement, si la plaie est propre on fait la fermeture de la blessure, mais parfois la plaie n’est pas propre donc ça nécessite plusieurs interventions. Après, le malade est suivi pendant plusieurs semaines et parfois les mois au niveau des services… » 

 

Les bénéficiaires, quant à eux, ne font que remercier le CICR pour ces soins gratuits et spécialisés car nombreux parmi eux sont des vulnérables.

 

« J’ai été fusillé par des bandits alors que j’accompagnais un ami. Je demanderais à Dieu de bénir le CICR car nous sommes bien soignés ici. Nous mangeons et nous sommes bien pris en charge. L’avantage avec le CICR est qu’on ne demande de payer même pas un 10 Francs congolais, donc si tu as été blessé ou poignardé par arme blanche, tu viens au CICR on va t’aider rapidement… », a témoigné l’un des patients pris en charge, Joseph Hangi.

 

Ce programme du CICR prévoit plusieurs volets notamment le suivi psycho-social et la réinsertion socio-économique pour certains cas, le transport des malades venus de coins éloignés ainsi que la restauration pour tous les malades hospitalisés.

 

En 2021, environ 533 blessés avaient été soignées à Goma grâce à ce projet du CICR.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner