André Mbata : « Les questions de droit de l’homme auront un caractère prioritaire à la session de septembre »

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, André Mbata a indiqué que la question de droit de l’homme sera prioritaire au cours de la session de septembre.

Il l’a dit au cours de la retraite que la Commission permanente de droit de l’homme de la chambre basse du Parlement organise du 23 au 26 septembre, à Kisantu (Kongo-Central).

« L’Assemblée nationale accorde un intérêt particulier aux questions de droit de l’homme afin de s’impliquer pour une bonne protection et promotion des droits de tous les citoyens vivant en RDC et mettre fin à tous les cas de violation de ces droits », a déclaré André Mbata.

Avec l’appui du Bureau Conjoint des nations-Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH), ce forum de trois jours réunit les experts de l’ONU ainsi que ceux de la société civile congolaise.

A l’occasion, le directeur du BCNUDH, Abdoul Aziz Tshioye a souhaité que le Parlement soit la pierre angulaire du système de protection des droits de l’homme en RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner