Le Potentiel : « 2023 : Tshisekedi promet des élections irréversibles »

Revue de presse du mardi 27 septembre 2022

Les journaux parus mardi 27 septembre à Kinshasa continuent de commenter abondamment la récente interview accordée par Félix Tshisekedi aux médias français. Lors de cet entretien, ce dernier a assuré l’opinion de la tenue en RDC des élections en 2013.  

« À une année et quelques mois du rendez-vous électoral en RDC, les choses se précisent. Plus qu’optimiste, le président de la République, Félix Tshisekedi, n’entend en aucun cas faire le lit de ceux qui rêvent un éventuel glissement pour négocier des postes politiques. Une pratique bien ancrée dans l’agir des politocrates congolais », rapporte Le Potentiel.

Le journal reprend les propos de Félix Tshisekedi devant les journalistes M. Perelman et C. Boisbouvier à New York dans cet entretien exclusif diffusé sur France 24 et RFI sont on ne peut plus clair : « Les élections présidentielles auront bien lieu en 2023 ».

A Kinshasa, poursuit le quotidien, c’est le même écho. Denis Kadima Kazadi, président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), a également réaffirmé devant les mandataires des partis et regroupements politiques sa ferme détermination à organiser, avec l’implication de tous, les élections en 2023.

La Prospérité commente la même interview insistant sur l’assurance de Félix Tshisekedi sur la tenue de prochaines élections dans le délai constitutionnel : «Attention aux manipulations de la part de certains opposants. Je n’ai pas de raison de douter que les élections auront lieu, comme prévu, en décembre 2023. »

Dans la même optique, informe La Tempête des Tropiques, les députés nationaux examinent le projet de calendrier de leur session de septembre. La session de septembre est essentiellement budgétaire, parce qu'elle est en priorité consacrée à l'examen et adoption du projet de la loi des finances de l'Etat pour l'exercice suivant et du projet de loi portant reddition des comptes de l'exercice budgétaire précédent.

Les élus nationaux vont aborder d’autres matières, selon le tabloïd, ayant « trait au processus électoral, au climat d'insécurité qui sévit dans l'Est du territoire national (en Ituri et au Nord-Kivu), et dans l'Ouest, principalement dans la contrée de Kwamouth, en province de Maï-Ndombe. La validation des mandats. »

Sur un autre chapitre, l’éditorialiste de Forum des As annonce l’entrée prochaine des troupes kenyanes en RDC par Bunagana. Le « déploiement de la force régionale rime avec retrait des forces d'occupation. A savoir des éléments de l'Armée rwandaise et leurs supplétifs estampillés M23. En tout cas, pour les populations de cette bourgade stratégique et plus généralement pour le peuple congolais, quelle que soit la couleur du " libérateur ", le principal c'est le départ des occupants », estime le journal.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner