Rdc : l’Etat congolais n’est pas propriétaire de son sol et sous-sol sur lesquels est simplement exercée sa souveraineté, selon la Constitution scrutée par le professeur Boniface Kabisa.

Faut-il ou non changer la Constitution de la Rdc ? Pourquoi ? Le problème est posé et trouve des réponses à travers un débat citoyen et pédagogique que nous ouvrons dans ce magazine de promotion des droits et devoirs. Droits et Citoyenneté se penche sur cette problématique à l’occasion du dépôt d’une requête d’un groupe des scientifiques à la Cour constitutionnelle relative au changement ou la révision de quelques articles de la Constitution considérée toxique, obsolète et non adaptée aux réalités du moment. Et ces scientifiques à même déjà rédigé sa nouvelle Constitution portant sur la modification de 44 articles qu’il qualifie de toxiques. Ecrite de l’extérieur dans un contexte de belligérance dans l’Est de la Rdc, la Constitution de 2006 ne répond pas aux aspirations des Congolais, elle aliène la souveraineté nationale au profit des intérêts impérialistes, d’après ces scientifiques dont le professeur Boniface Kabisa qui bat campagne pour ledit changement. Par exemple, dit ce professeur, à la lecture de l’actuelle Constitution, ‘’le sol et le sous-sol congolais n’appartiennent pas à l’Etat congolais. Il y exerce simplement sa souveraineté sans en être propriétaire. C’est le reflet pur et simple de l’accord dit de Lemera’’. D’où, Kabisa invite les Congolais à se prendre en charge. Ce magazine est une production de JEEF NGOY MULONDA.

Bonne écoute.

/sites/default/files/2022-09/270922-droitscit-problematiquechangementconstitutionweb.mp3

  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner