Mbuji-Mayi : le maïs de Kaniama Kasese vendu cher dans un dépôt clandestin

Le premier lot de maïs, produit à Kaniama Kasese et destiné à la vente publique à bon prix à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), s’est retrouvé dans l’un des dépôts clandestins de la ville où un sac coute plus cher. L’information a été livrée lundi 26 septembre par la commissaire générale en charge de la communication et médias, Sylvie Mbuyi, au cours d’un point de presse. 

Le premier lot de 1000 sacs, suivi d’un deuxième 5000 sacs ont été découverts par les services de sécurité, dans des dépôts clandestins au grand marché Bakua Dianga, dans la commune de Dibindi. Alors qu’un sac de 50 Kg se vend à 42 500 francs congolais (21,5 USD sur le marché public, il revient à 60 000 francs congolais (30 USD) dans les dépôts clandestins, a précisé Sylvie Mbuyi. 

  

Elle a dénoncé « les pratiques illicites et rétrogrades auxquelles recourent ces dépôts clandestins qui remettent l’argent aux personnes de connaissance pour s’approvisionner revendre aux compatriotes aux compatriotes à un prix plus élevé ». 

Informées de ces pratiques illicites, les autorités de la province ont saisi le deuxième lot de 5000 sacs au marché de Bakua Dianga pour les vendre au prix officiel de 42 500 francs, a annonce Sylvie Mbuyi. 

  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner