Uvira : la MONUSCO remet une donation d’équipements au PDDRC-S


Les ex-combattants démobilisés qui se sont rendus depuis deux semaines aux FARDC à Uvira (Sud-Kivu)ont bénéficié, lundi 17 octobre, d’un lot important d’équipements, don de la section de la section de la MONUSCO chargée de démobilisation, désarmement, rassemblement, réinsertion, rapatriement (DDRRR). Ces équipements ont été remis à la mairie d’Uvira.

Ces ex-combattants Maï-Maï du groupe Buhirwa opéraient à Kahanda, dans la chefferie de Bafuliiru.
Ils étaient au nombre de dix-sept et avaient été mis à la disposition du programme de désarmement, démobilisation,  relèvement communautaire et stabilisation,(DDRC-S) antenne d’Uvira-Fizi/Itombwe après leur reddition volontaire aux FARDC.

Selon le chef d’antenne du programme DDRC-S Uvira-Fizi/Itombwe, Samuel Rashidi Matabishi, cette donation de la MONUSCO à travers la mairie d’Uvira vise à encadrer ces ex-combattants rendus en attendant leur prise en charge totale par le programme national :

« Nous pensons que les conditions de vie de 17 rendus vont s’améliorer avec les équipements qui viennent de nous être remis en ce jour. C’était un besoin parce qu’on devrait leur assurer la survie et l’hébergement, parce que nous sommes dans la réinsertion socioéconomique. Pour que nos compatriotes qui ont pris des armes et qui ont entendus l’appel du chef de l’Etat reviennent. Nous sommes ici pour les accueillir à bras ouvert et leur assurer des conditions normales de survie. Dès notre arrivée, l’autorité urbaine, les FARDC, et le bureau des renseignements militaires qui géraient ces rendus  les ont directement mis à notre disposition ».

Il a, par ailleurs, indique que des dispositions sont entrain d’etre prises :

« Les rendus sont encore à l’hôtel, mais dans deux jours ils seront logés dans des sites de transit. Nous sommes en train de voir comment aménager les sites de cantonnement. Mais pour l’instant, je peux vous rassurer que nos rendus soient dans de bonne condition parce que le PDDRC-S est là. Je rappelle que la paix n’est pas pour le PDDRC-S seulement. C’est la population civile qui a besoin de la paix. La sensibilisation des jeunes combattants qui sont restés dans la brousse nous concerne tous. Nous avons des animateurs et des sensibilisateurs, nous tous nous devons nous mettre ensemble au travail pour rassurer comment ramener la paix dans notre entité. »

Cette donation était constituée de gobelets, matelas, couvertures, moustiquaires, chaises en plastique, tables en plastique, savon de lessive, des lits métalliques, de désinfectants, des pantalons, des T-shirt, des baskets, des sous-vêtements, des babouches, des ceintures et des mallettes.   

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner