Nord-Kivu : baisse des recettes au sein des services douaniers à la suite de l’insécurité dans la région de Beni


La situation sécuritaire dans la région de Beni a entrainé la baisse des recettes au niveau de la douane de Kasindi, une des plus grandes de la région, qui ouvre la RDC aux pays de l’Afrique de l’Est.  

« Au cours des trois derniers mois, le secteur de Beni a enregistré une contre-performance. Les recettes sont évaluées autour de 50% alors que ce secteur a un potentiel économique douanier important qui contraste avec ses réalisations. Nous sommes venus pour examiner ensemble, les mesures qui devraient être prises sans gêner le climat des affaires mais qui devraient permettre à la douane d’approcher les assignations pourquoi pas les atteindre », a indiqué le sous-directeur de la DGDA Beni, Guillaume Leo Makombi. 

Pour améliorer la situation, il a initié une mission d’inspection dans la partie grand-Nord, mais aussi une série de rencontres avec les opérateurs économiques ainsi que les membres de l’Association des commissionnaires agréés en douanes (ACAD). 

C’est ce qu’a déclaré Guillaume Leo Makombi, à l'issue de l’échange qu’il a eu le mardi 18 octobre à Butembo avec les opérateurs économiques membres de la Fédération des entreprises au Congo (FEC) Butembo-Lubero et ceux de l’ACAD.  

« Mais il y a aussi ce contexte sécuritaire volatile qui entraîne à son tour une baisse significative du trafic. Avant, le secteur enregistrait entre 800 et 1000 conteneurs par mois. Ces derniers jours, nous enregistrons autour de 200 conteneurs. Le tonnage manipulé a connu donc une baisse très sensible, au point que ça a impacté le niveau de recettes. Nous espérons que la méthode pédagogique que nous avons utilisée va atteindre ses objectifs », ajoute Guillaume Leo Makombi. 

Il promet d’accorder certaines facilités possibles aux opérateurs économiques, mais dans le cadre légal, précise-t-il.  

« Nous voulons qu’eux et nous puissions évoluer dans les limites de la loi. Nous compatissons au malheur de tous ceux-là qui ont déjà perdu leurs biens dans les incendies des véhicules et des cargaisons des marchandises », indique-t-il.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner