RDC : l’OMS préoccupée par les attaques contre le système de santé en temps des conflits armés

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se dit très préoccupée par les attaques contre le système de santé pendant la période des conflits armés.

Des attaques, physiques ou verbales, sont dirigées contre le personnel de santé et les infrastructures médicales. Ces attaques provoquent la destruction de ces infrastructures et obligent même le personnel soignant à quitter leurs postes de travail.

A la suite de cette inquiétude, l’OMS forme les acteurs de la santé et ses partenaires, depuis jeudi 27 octobre à Bukavu (Sud-Kivu), pour documenter tous les cas d’attaques contre le système de santé lors des conflits armés.

« Le but de cette formation c’est de pouvoir capaciter les partenaires à identifier d’abord c’est quoi les attaques contre le système de santé et à pouvoir documenter ces attaques à travers la plateforme en ligne que l’OMS a déjà. C’est une notification ou un signalement anonyme en ligne, pour que les partenaires soient déjà imprégnés sur tout l’écosystème autour des attaques et ils pourront alors mieux documenter », a expliqué Dr Traore Alou, expert à  l’OMS.

Ce monitoring des attaques contre le  système de santé vise à des données probantes afin de mener des plaidoyers sur cette problématique.

« C’est pour avoir des évidences et montrer au monde entier que voici tel pays subit les attaques des structures de santé ou le système de santé est attaqué. Donc en gros, c’est pour nourrir le plaidoyer avec des données probantes et des données chiffrées pour pouvoir prévenir ces attaques. Nous comptons avoir l’adhésion de tous nos partenaires d’ici au Sud Kivu pour remonter efficacement ces données sur ces attaques contre le système de santé et aussi au niveau local, les partenaires individuellement ou de façon collective, avec le soutien du cluster santé, peuvent exploiter les données sur les attaques pour nourrir le plaidoyer et renforcer l’accès humanitaire », a poursuivi Dr Traore.

La formation des différents acteurs de santé du Sud-Kivu et leurs partenaires a été assurée par les membres d’une délégation de l’OMS venue de Genève (Suisse).

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner