Nord-Kivu : 6 jours depuis l’occupation d’une partie du territoire de Rutshuru par le M23

Depuis six jours, un calme précaire s’observe sur toute l’étendue de la zone occupée par les rebelles du M23, dans la chefferie de Bwisha (Rutshuru).

Selon les sources de Radio Okapi dans la zone, quelques tirs ont été, néanmoins, entendus, ce jeudi 3 novembre, aux alentours de la cité de Kiwanja, à 75 km de Goma.

Les rebelles maintiennent leurs positions le long de la route entre Mabenga, 20 kilomètres au Nord de Kiwanja, jusqu’à Rugari, au Sud du territoire de Rutshuru, soit à environ 40 km au Nord de la ville de Goma, attestent des sources locales.

Toutefois, précisent d’autres sources, les rebelles ne se sont pas déployés dans tout le groupement de Binza, au nord-ouest de Rutshuru, où leur position avancée se trouve entre Nkwenda et Kiseguru, sur l’axe Nyamilima-Ishasha.

La situation est la même dans le groupement de Busanza, où les rebelles occupent encore Kitagoma.

Ces sources estiment que la résistance des groupes armés locaux dans cette zone bloquerait la progression du M23, notamment vers Nyamilima-Ishasha. 

Les habitants vivants dans cette zone occupée par des rebelles déplorent, cependant, cette accalmie qui, selon eux, « donne plus de temps aux rebelles de s’organiser, se renforcer et même imposer leur administration parallèle dans le territoire de Rutshuru ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner