Bagata : l’administrateur du territoire craint que l’insécurité n’entrave le processus électoral

L’administrateur du territoire Bagata (Kwilu), Joseph Mankoto a redouté, mardi 8 novembre, que l’insécurité puisse entraver dans le processus électoral dans son entité.

Joseph Mankoto pense qu’il sera impossible d’installer les bureaux d’enrôlement ou de vote dans son territoire en proie à l’insécurité. 

Cette autorité politico-administrative en appelle ainsi à l’intervention de l’armée :

« Nous sommes des observateurs avertis. Là où il y a l’insécurité, rien ne peut se faire. Dans mon territoire, dans le secteur de Wamba, il y a une grande partie, c’est la partie troublée. Si les vaillants militaires ne prennent pas le taureau par les cornes pour attaquer ces assaillants et les neutraliser une fois pour toute pour que la quiétude rentre, est-ce que ma population va s’enrôler et est-ce qu’ils vont voter, c’est donc ça ma crainte ».

Il a également invité le chef de l'État, le gouvernement national et provincial à mettre fin à cette montée de l’insécurité dans le territoire de Bagata.

« C’est pourquoi je demande à son excellence le président de la République, le Premier ministre, le gouverneur de province, qu’ils s’impliquent pour que le calme revienne dans cette partie du secteur de la Wamba », a poursuivi Joseh Mankoto.

L’administrateur du territoire de Bagata a en outre plaidé pour le déploiement des forces de défense et de sécurité dans ce coin du pays pour sécuriser les personnes et leurs biens.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner