Beni : les jeunes appellent les autorités à capitaliser les alertes de sécurité pour consolider la paix

Les jeunes de la commune de Bungulu, à Beni (Nord-Kivu) ont appelé, mercredi 16 novembre, leurs autorités à capitaliser les alertes de sécurité pour y consolider la paix.

Le président de cette organisation de jeunes, Calvin Maliro a lancé cet appel dans un entretien à Radio Okapi.

« Il y a des alertes qui se font, nous demandons également aux autorités de pouvoir les capitaliser parce qu’il y a par exemple les maisons de tolérance, les fumoirs qui jusqu’à présent ne sont pas encore démantelées, alors que selon certaines informations, il se fait que dans ces endroits-là, il se retrouveraient des gens nuisibles à la communauté », a-t-il déclaré.

Il leur a également invite à identifier et démanteler les cachettes des malfrats pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.

Parmi ces lieux servant de cachettes de bandits, Calvin Maliro a cité entre autres des maisons de tolérance, où des jeunes commettent des actes prohibés.

« Les chanvres, les boissons prohibées doivent être miss à l‘écart de la communauté parce que ça amène les gens à se lancer dans des actes qui ne sont pas bons pour la communauté », a ajouté le président de la jeunesse de Bungulu.   

Il a en outre regrette que certains responsables de services de sécurité soient des maisons de cachettes de malfrats.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner